Fdsea28
Accueil > Actualités

Viande bovine : la FNB décue à la sortie de la réunion avec la grande distribution et les abatteurs

Mathilde Levier - Webmaster FDSEA 28
Le 11/09/2014 à 11:03 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Les éleveurs estiment qu'ils n'ont pas été entendus, ni par les distributeurs, ni par les industriels.

Le patriotisme économique n´est pas à l´ordre du jour de l´aval de la filière bovine, ni la volonté de répondre au besoin de revalorisation des prix-éleveurs à hauteur des coûts de production.

Sur ces deux points-clés de revendications portés par la Fédération Nationale Bovine lors de la réunion GMS-Abatteurs-Eleveurs de ce 10 septembre, les opérateurs de l´aval ont tous opposé une réponse négative aux producteurs. Et un lourd silence a accueilli la question posée par la FNB, de savoir où sont passés les 300 euros par animal perdus par les éleveurs en un an (chute des cours de 4,50 à 3,75 euros/kg carcasse) alors que les prix consommateur ont continué de progresser.

Certes, l´aval de la filière a accepté d´ouvrir des chantiers de fond pour l´avenir du secteur concernant le niveau qualitatif général de travail des viandes dans la filière, la segmentation et la mise en avant des races à viande, la question des politiques de promotion. « Les participants sont tout de même tombés d'accord pour créer un groupe de travail sur les promotions en grande distribution.
'Il y a un vrai chantier pour qu'elles ne soient plus destructrices de valeur', explique le président d'Interbev Dominique Langlois.


Mais sur le fond, aucune ambition forte de résoudre la crise profonde de l´élevage (bas revenus, trésoreries à sec, impasse sur le financement des exploitations, ...) n´a été exprimée. « Les éleveurs estiment qu'ils n'ont pas été entendus, ni par les distributeurs, ni par les industriels. Nous restons dans une filière immature », regrette le président de la FNB Jean-Pierre Fleury.

Pour la FNB, une première conclusion : le combat pour le prix doit continuer. En tout état de cause, les éleveurs feront dans l´immédiat eux-mêmes « le ménage » dans les rayons des grandes surfaces, avec un seul mot d´ordre, respect des règles d´étiquetage et mise en avant du logo « Viande de France ».

Facebook     Imprimer cet article

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Fdsea28.fr
DERNIERES NEWS